CODES95, Education Santé Val d'Oise
CODES95, Education Santé Val d'Oise
agrandir le texte initialiser diminuer le texte initialiser initialiser
Recherche avancée
Recherche

Un atelier sur l'accès à la prévention, aux droits et aux soins avec la ville de Cergy. ( 04/02/2010 )

Un atelier qui trouve toute sa cohérence dans l'atelier santé ville de la commune...

Opportunité du projet :

Un des objectifs des politiques de santé et décrit dans les PRAPS est la garantie à tous de « l’accès aux droits ». Cette préoccupation se retrouve à travers le dispositif du RMI, en 1988, prévoyant pour tout bénéficiaire une affiliation au régime général de la sécurité sociale. En 2000, la mise en place du dispositif de couverture maladie universelle s’inscrit dans la même préoccupation. Pourtant, ces dispositifs rencontrent des limites.

Que ce soit pour des raisons économiques, psychologiques ou culturelles, les catégories défavorisées ont moins recours au système de soins (difficulté à faire valoir les droits, manque d’informations, démarches non effectuées, obstacle financier car soins pas suffisamment pris en charge, problème d’accessibilité des structures, démarches administratives complexes, freins psychologiques, sentiment de dévalorisation de soi qui n’est pas propice à la gestion du capital santé). Cela se manifeste par : un recours tardif aux soins, une distance par rapport au corps médical, un éloignement des lieux médicaux, le tout engendrent une aggravation de la situation d’exclusion.

Les évaluations menées lors des actions collectives d’éducation pour la santé auprès du public en précarité menées par le CODES et les différents professionnels oeuvrant dans le champ social montrent que le public n’est pas toujours ou mal informé de ses droits. Il est donc important de consolider les explications sur les dispositifs d’accès à la prévention, aux droits et aux soins apportées par les professionnels et cela de façon simple et accessible afin d’éviter les situations d’exclusion.

 

A quelles demandes répond le projet:                

Le projet présenté ici s’inscrit dans la continuité des actions successivement mises en place par le CODES auprès du public en situation de précarité.

Les bénéfices retirés par les participants d’un travail collectif sont : le réinvestissement d’un désir de promotion sociale et professionnelle ; la revalorisation de son image ; le recours aux soins ; la reprise d’un suivi médical ; l’appropriation au quotidien de gestes de prévention ; la création et le renforcement de liens sociaux ; le relais des informations dans l’entourage. Il répond à la demande soutenue des professionnels (actions et/ou soutien méthodologique).

 

Afin de répondre à la demande du public (manque d’informations sur les dispositifs existants, difficulté à repérer les personnes ressources) et/ou des professionnels (difficulté à mettre à jour les informations, manque de temps pour informer le public), le CODES propose d’organiser des séances d’informations collectives sur l’accès à la prévention, aux droits et aux soins (échange et information sur des thèmes de santé, présentation de dispositifs et rencontre avec des structures et institutions).

 

Cette action trouve donc toute sa logique dans le cadre de l’atelier santé ville mené par la ville de Cergy en répondant à une attente relevée lors du diagnostic santé réalisée.

 

Origine de l’action :
Le CODES95 participe aux réunions organisées par la ville de Cergy dans le cadre de l’ASV. Suite à la présentation du diagnostic santé par le cabinet ACDC, le CODES95 a souhaité rencontrer la commune afin de leur présenter cette action qui a obtenu un financement de la part de la Politique de la Ville. Ce projet répond à une attente formulée par les habitants et les professionnels lors du diagnostic santé. Une réunion le 28/09/2009 a permis de présenter le projet et de définir les modalités du partenariat. Lors de la rencontre du 07/12/2009, nous avons pu programmer et organiser l’action.

 

Définition des objectifs :
Objectif général :
Promouvoir la santé des populations en situation de vulnérabilité.
Objectif spécifique :
Donner à la population concernée les moyens de développer des comportements favorables à la santé.
Objectif opérationnel :

Mise en place d’un atelier sur la santé globale, de 10 séances , sur 1 territoire en zone urbaine sensible auprès d’un groupe de 10 à 15 personnes en situation de précarité sur la santé, les droits et la prévention permettant la réflexion et l’échange de paroles en partant des représentations et des attentes du public.

 

Déroulement de l’action  :

La préparation globale de l’atelier inclut :

- L’organisation de l’action entre le CODES95 et la mairie : réunions préparatoires le 28/09 et 07/12/2009.

- La rencontre des acteurs de la ville avec la constitution d’un comité partenarial.

Objectif du comité : identification des acteurs, participation des acteurs à la mobilisation du public, lancer une dynamique partenariale (le dynamiser puis le rendre autonome) qui favorisera le relais et les actions après l’intervention du CODES95 â lien ASV.

3 rencontres (28/01/2010, autres dates a définir)

- La mobilisation du public : à partir du comité partenarial et lors d’une information collective de présentation du projet le 18 février (les acteurs mobilisent leur public et l’accompagne pour cette première rencontre).

- La préparation des séances d’animation et l’animation auprès du public. Le contenu de l’atelier est déterminé avec le public dans une démarche participative.

Les animations auront lieu à la maison de quartier de l’axe majeur (Cergy St Christophe), de 14H à 16H30 aux dates suivantes : 09-11-16-23 et 30 mars, 06-13-20 et 27 avril, 29 avril de 9H30 à 12H.

- L’évaluation des actions avec le public et les professionnels.

Dates à prévoir.

 - La promotion de l’action par des articles, mise en ligne sur sites Internet

 

Public/Lieu d’intervention :
10 à 15 adultes en situation de précarité.
Territoire en zone urbaine sensible – ASV de Cergy – Maison de quartier de Cergy St Christophe.

 

Partenaires associés à l’action :

Services de la mairie, du Conseil général (CDDS, PMI, centre de planification), CPAM, IPC, acteurs locaux, centres municipaux de santé, associations caritatives

Acteurs participant aux réunions de l’ASV. Ils seront sollicités suivre l’action et mobiliser le public à participer à l’atelier.

Méthodologie d’évaluation et indicateurs prévus :
  
       
L’évaluation de notre action portera sur :

* l’évaluation du processus (la stratégie, les activités, le calendrier, l’utilisation des moyens humains, techniques et matériels) s’intéresse aux liens qui existent entre les différents éléments du programme et les résultats produits ;

* l’évaluation de l’impact cherchera à établir dans quelle mesure les objectifs du programme sont atteints et à noter les changements provoqués par l’action sur la population concernée.

 

Méthodes d’évaluation:

L’évaluation s’effectuera à partir de l’observation directe de la chargée de projet au cours des différentes séances d’animation, mais aussi à partir de séances de bilan avec les participants et avec les partenaires. Suite à la création d’outils d’évaluation, cette dernière peut se faire sous différentes formes :

- évaluations intermédiaires et en fin d’action avec les participants de l’atelier,

- bilan en fin d’action avec les professionnels de la structure,

- note d’évaluation rédigée par la structure partenaire de l’action.

 

Valorisation :  

Site Internet du CODES95 et de la ville de Cergy.

Rédaction d’articles pour la presse

 

Le bilan de l’action


 


 | 
 |