CODES95, Education Santé Val d'Oise
CODES95, Education Santé Val d'Oise
agrandir le texte initialiser diminuer le texte initialiser initialiser
Recherche avancée
Recherche

Le rapport d'activité 2008 du CODES95 est paru

L’année 2008 a été pour le CODES95 une année de changement : le déménagement en 2008 dans dans les locaux du 2 avenue de la Palette, l’élection d’un nouveau Président et la nomination d’une nouvelle directrice, l’effectif des chargées de projet s’est réduit du fait de la diminution voire l’interruption de certains programmes... Retrouvez toutes les actions du CODES95 dans ce rapport 2008.

Le rapport d’activité est introduit par le rapport moral du président du CODES95, Hussein Mokhtari, qui résume l’activité de l’année en quelques mots :


L’année 2008 a été pour notre Comité une année de changement : le déménagement dans les locaux au 2 avenue de la Palette, l’élection d’un nouveau Président et la nomination d’une nouvelle directrice, l’effectif des chargées de projet s’est réduit du fait de la diminution voire l’interruption de certains programmes (nutrition).

Le déménagement fin décembre 2007 a demandé à l’équipe, une grande disponibilité, et un investissement important dès lors qu’il a fallu mener de front la réorganisation au sein des locaux tout en poursuivant nos missions quotidiennes.

Un important travail de mutualisation entre le Comité et la Cellule éducation pour la santé du Conseil général s’est poursuivi en 2008 dans le but initial de fonder une Agence  départementale d’Education Pour la Santé. Deux axes ont été travaillés en priorité : la mutualisation des centres de documentation du CODES et de ressource documentaire du Conseil général ainsi que les bases d’un document de travail partagé par les partenaires adhérents à l’idée de construire une Agence d’éducation pour la santé.

Même si nous n’abandonnons par les principes qui ont présidé à ce projet, la réforme de l’organisation de la Santé Publique en discussion au Parlement actuellement avec l’arrivée en 2010 des Agences Régionales de Santé va fortement modifier l’organisation de la prévention dans le paysage départemental. Cette réforme n’a pas permis à la Ddass et la Cpam de s’engager formellement sur ce projet d’agence. 

De nouveaux horizons s’ouvrent donc à nos partenaires locaux et doivent nous inciter  à  organiser au mieux la dynamique départementale. Le CODES doit trouver de nouveaux financements et de nouvelles modalités de travail avec quatre objectifs essentiels :

-           travailler au mieux avec ses partenaires en réseaux (professionnels, collectivités locales, associations, établissements scolaires et universitaires),

-           accompagner davantage de promoteurs et les aider à monter et animer leurs projets,

-           continuer à investir les programmes les plus innovants dans le domaine de l’éducation pour la santé,

-           mieux utiliser les compétences disponibles pour apporter des réponses spécifiques aux besoins de notre population.

Cela nécessite une réflexion départementale en lien avec une réflexion régionale en cours.

C’est un nouveau défi lancé au CODES. L’ancien président m’a laissé un CODES responsable, reconnu par les acteurs locaux ;  à moi et  à mon équipe de relever le défi de cette réorientation nécessaire.


Hussein MOKTHARI Président du CODES 95

 | 
 |